J .M Hauer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J .M Hauer

Message par gluckhand le Dim 16 Mar - 5:44

Je trouve la musique de J. Matthias  Hauer particulièrement excitante et passionnante, peut-on la qualifier d'atonale, derrière toute grande musique ,il y a un résultat final, la méthode employée par Hauer donne  pour moi ,une musique très interessante  et même très belle, tout ça pour dire que ce n'est que pas la méthode employée qui fait de la très belle musique , mais un compositeur qui organiste tout cela.Qui connaît ici son petit opéra Salambo, pour ma part ,je cherche une oeuvre de lui L'ARAIGNEE NOIRE très difficile à trouver on dirait?
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par Mélisme le Dim 16 Mar - 16:26

Je connaissais de nom pour sa théorie, je n'avais jamais écouté. Je viens de tenter les 4 pièces pour violon et piano op.28, c'est assez étonnant. Très peu de fonctions tonales, plutôt des impressions trompées la plupart du temps. Beaucoup de fragments/accords éparpillés issus de la tonalité, bouts de gammes, et tout s'enchaîne extrêmement rapidement, sans lien fonctionnel pour le coup. Des moments franchement délicieux qui émergent de manière très surprenantes, j'aime bien  Smile ! Je pense au Berg de la sonate pour piano, aux sonates de Roslavets piano/violon. J'ai écouté des bouts de l'opéra Salambo, un peu les mêmes remarques, plus tonal pour le coup, mais pareil, les harmonies semblent flotter, non reliées entre elles de manière traditionnelle. Ca me donne envie de creuser son corpus.

C'est peut-être délicat de classer sa musique dans neo-tonal, étant donné l'absence de fonctions la plupart du temps. Mais je n'ai pas écouté grand chose.
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par gluckhand le Jeu 11 Déc - 8:37

Après un certain temps de recherche infructueuse , je viens enfin de trouver le double Cd  de  / Josef Matthias Hauer: Die Schwarze Spinne , sorte d'oratorio, fantaisie ou opéra, je ne sais pas précisément, mais il fut difficile à trouver et pas donné.C'est dirigé par Gielen, ce qui devrait être bon sinon très bon, je suis vraiment  impatient de le recevoir, j'espère qu'ils ne se sont pas trompé, comme quand j'avais commandé un double Cd de Maderna dirigeant Schoenberg et j'ai reçu Roméo et Juliette de Gounod?
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par gluckhand le Mer 17 Déc - 10:14

Belle découverte avec cet opéra de Hauer,ça commence comme du Berg de Wozzeck, pour se retrouver dans les choeurs de Wagner,belle priorité aux ensembles dans cet opéra curieux et qui devrait être plus connu à mon avis.ça fait plusieurs fois que j'écoute le premier CD et la musique ne mollit pas, parler de musique dodécaphonique pour moi ,c'est comme parler de la saint Vierge, bien que l'une soit plus réelle que l'autre.Le livret hélas, ne m'aide pas, il est bilingue, allemand ,anglais et c'est trop technique pour qu j'y comprenne goutte.Tout ça donne envie d'écouter Salambô, un autre opéra plus accessible à trouver que cet opéra Die Schwarze Spinne.Pour l'instant ,c'est très écoutable et ne manque pas d'intèrêt, remercions Gielen et Albrecht pour s'être penché sur les oeuvres méconnues du répertoire.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par gluckhand le Jeu 18 Déc - 6:51

Plusieurs écoutes du second Cd, et je  suis toujours pas déçu par cet opéra qui mérite sûrement plus de reconnaissance.J'oubliais Bartok , celui de Barbe-bleue dans la reconnaissance vocale de cet opéra, bien que je doute que Hauer ait été influencé par Bartok,et comme dirait un critique littéraire pour certaines oeuvres , il y a déjà du Berlioz chez Rameau .Hauer à l'air d'avoir un style à lui très particulier, style qui fait que cet opéra semble un peu uniforme et à la fois statique musicalement de A à Z , est-ce le fait des douze sons, je pense que oui, tout comme on voyait les limites de certaines oeuvres de Schoenberg.On a affaire à une sorte d'Albérich goguenard qui maintient en vie cet opéra et les voix de soprano sont loin d'être sans intèrêt , il y a de superbes passages de femmes, et malheureusement, mieux ne vaut pas mettre ces Cd trop fort sur sa chaîne (comme je le fais) ça devient criard et inaudible au possible.J'ai déjà parlé des choeurs et des ensembles qui sont à mon avis le point le plus frappant de cet opéra qui pour finir ne dépasse pas de beaucoup 90 minutes.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par stephaneboussuge le Lun 22 Aoû - 21:47

Je vous recommande la lecture du livre d'un de mes "collègues" de l'équipe Opusmodus,Dominik Sedivy, assez complet sur les techniques d'écritures de J.M Hauer:

https://www.amazon.co.uk/Serial-Composition-Tonality-Dominik-Sedivy/dp/3902796030

SB.

stephaneboussuge

Messages : 4
Date d'inscription : 21/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par stephaneboussuge le Mar 23 Aoû - 7:29

Je reproduis ici également la documentation d'Opusmodus de la fonction trope-analysis de ce logiciel qui contient pas mal d'infos:
















SB.

stephaneboussuge

Messages : 4
Date d'inscription : 21/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J .M Hauer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum