Penderecki Krzysztof (1933)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Jeu 22 Aoû - 16:22

Nous aurons sans doute l’occasion de nous exprimer longuement sur la musique de Krzysztof Penderecki. Pour l’heure, j’aimerais vous entretenir d’une de ses œuvres peu connue : le Capriccio pour violon et orchestre de 1967.
D'à peine onze minutes, cette pièce exige un effectif conséquent comprenant, entre autres instruments, quatre saxophones, clarinette contrebasse, scie musicale, guitare basse électrique, harmonium et piano, dont le coût milite contre de fréquentes exécutions.
Le plus souvent, le violon épouse une ligne mélodique extrêmement « sautillante » parsemée de glissandi, coups d'archet derrière le chevalet et autres ricochets. Dans le mouvement central, le violon tient une seule note alors que l’orchestre installe une atmosphère étrange ponctuée de percussions et d’interventions de cordes légèrement détimbrées. La troisième et dernière partie est l’occasion, pour l’orchestre de ponctuations aux dissonances très marquées accentuant le ton volontiers iconoclaste de l’ensemble.

On peut trouver la version CD du Capriccio avec l’immense violoniste polonaise Wanda Wilkomirska et le Polish Radio National Symphony Orchestra dirigé par le compositeur (extrait du double CD décrit ci-dessous). Sur YouTube /watch?v=j0nfSa_cL6g

Le Tube nous propose également une version live de ce Capriccio avec la même violoniste et le National Philharmonic Orchestra dirigé par Andrzej Markowski. Adresse /watch?v=jLYY6Knc77w
Mon impression est que l’orchestre n’est pas vraiment à la hauteur dans cette œuvre.
De même, je n’aime pas trop non plus une autre version que l’on peut trouver chez Naxos, quoique Penderecki y soit généralement très bien traité.

Enfin, je me permets d’insister sur le double CD d’EMI (20th Century Classics) consacré à la « première période » de Penderecki. Outre, qu’il est d’un coût très abordable (7,35€ sur Market Place d’Amazon port compris), son programme est d’excellente qualité et l’interprétation irréprochable. Qu’on en juge :



CD1
1 – Anaklasis (1959) © 1973*   5.59
2 – Threnody for the Victims of Hiroshima (1959-61) © 1976   9.55
3 – Fonogrammi (1961) © 1973   6.39
4 – De Natura Sonoris No.1 (1966) © 1976   7.15
5 – Capriccio (1967) © 1973 – WANDA WILKOMIRSKA violon   11.37
6 – Canticum Canticorum Salomonis (1970) © 1976   16.47
     Krakow Philharmonie Chorus
7 – De Natura Sonoris No.2 (1971) © 1973   9.02
8 – The Dream of Jacob (1974) © 1976   7.31


CD2
1 Emanationen pour deux orchestres à cordes   6.48
2 Partita pour clavecin et orchestre (FELlCJA BLUMENTAL clavecin)   19.14
3 Cello Concerto SIEGFRIED PALM violoncelle   14.45
  Symphony No.1*   30.75
4 I : Arche I- Dynamis I    19.52
5 II : Dynamis II - Arche II   11.23

Polish Radio National Symphony Orchestra
*London Symphony Orchestra
conducted by/Dirigent/direction
Krzysztof Penderecki
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Mélisme le Jeu 22 Aoû - 16:59

Je viens  d'écouter la première version, ça ne laisse pas de marbre... Je ne connaissais pas, vaguement de nom seulement. Ca faisait un moment que je n'avais pas écouté de Penderecki. Il y a des textures et des contrastes réellement surprenants par moment, et d'une réelle beauté... J'aime beaucoup la seconde partie et certains passages de la première. D'autres me font franchement froid dans le dos, comme souvent chez Penderecki, et cela même dans ses dernières oeuvres en fait... (les oeuvres chorales de sa seconde période me font un drôle d'effet aussi, c'est pour dire). Je ne peux pas m'empêcher d'être effrayé pale ! Cette pièce me rappelle aussi parfois quelques passages du concerto pour violoncelle de Lutoslawski, dans certains conflits avec l'orchestre.
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Ven 23 Aoû - 16:29

Mélisme a écrit:... Cette pièce me rappelle aussi parfois quelques passages du concerto pour violoncelle de Lutoslawski, dans certains conflits avec l'orchestre.
Je te remercie pour ton avis éclairé. Ta dernière remarque en citation fait allusion à l'un des meilleurs exemples qui soit. Sur YouTube /watch?v=GdjzGN4dYxw on voit en effet, à partir de 04:00, ce que peut être un chaos orchestral surgi dans une ambiance relativement intimiste. Ça part dans tous les sens mais quelle allure !
On trouve un exemple semblable chez Charles Ives avec Central Park in the dark*. Sur YouTube /watch?v=1qPZbHNuZzI on assiste, à partir de 6:00 et en crescendo jusqu'à 7:00, une intervention assez massive de l'orchestre avec le procédé de superposition cher au compositeur.
Enfin, je suis tenté d'aller vers le rock avec A Saucerful of Secrets de Pink Floyd enregistré sur le site de Pompéi et où l'on voit David Gilmour manipuler sa Strat dans un feedback d'enfer pendant que Roger Waters cogne les cymbales comme un sourd et que Richard Wright plaque d'improbables clusters sur son clavier. Voir /watch?v=JhNaZuqIThQ à partir de 4:30.
Il y a également un exemple ou deux du même type chez les Beatles.

Cette sorte de "chaos" instrumental semble emblématique des courants musicaux d'avant-garde des années 60 (sauf pour Ives bien sûr). Personnellement, même si le procédé a été usé jusquà la corde, j'estime qu'il demeure plaisant et revendique bien cette part d'aléatoire qu'affectionne la musique contemporaine.

* concernant  Central Park in the dark, je suis toujours fasciné par la ressemblance harmonique des cordes avec ce que l'on entend au début du 2ème mouvement du Concerto n°2 pour piano de Bartok.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par DOPPLER le Sam 24 Aoû - 18:04

Pas de bol tout de même :
J'ai acquis il y a 3 mois :

et il n'y a pas le Capriccio de Penderecki dont vous parlez !
ça m'avait l'air fort appétant !
Cependant, et c'est une chance, j'écoute présentement le concerto pour violoncelle de Lutoslawski reçu ce jour dans le coffret Naxos.
Je le trouve fort beau et plaisant (dans le sens "qui provoque du plaisir") ce concerto.
  Et je ne trouve pas une once de chaos ! Les cuivres sont tout à fait en rythme et répètent leur petite phrase en chorus.
Si je puis me permettre une suggestion d'une petite musique avec un beau chaos (du p'tit chaos apparent, pas de rubato)...
Chain to the Rythm de Adams.
Le climax à 3,40 minutes en est un parfait et somptueux exemple.
Et dès les premiers Watch ! des trombones, l'orchestre retourne à la maison.
avatar
DOPPLER

Messages : 2
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Mélisme le Dim 25 Aoû - 10:14

J'ai quelques disques de ce coffret, c'est pas mal du tout (je ne connaissais pas le Lutoslawski de 10 cd c'est ça? Y a de quoi faire.... par contre la pochette Evil or Very Mad )

Pour ce qui est des passages "chaotiques", je faisais référence aux cuivres à 5:00 de la seconde partie du concerto de Lutoslawski (l'exemple youtube de cocotier /watch?v=GdjzGN4dYxw), puis aux séquences successives polyrythmiques aux divers groupes de l'orchestre qui s'ensuivent, qui trouvent leur apogée sur le pétage de plomb général à 5:52 avec les timbales notamment, bien "audibles". Je parle bien sur du résultat apparent, tout est bien réglé sur le papier si c'est ce qui te gène dans l'appelation "chaos". Même si je pense, sans avoir vu la partition, que c'est écrit sans métrique commune avec des mesures à reprise comme on le voit souvent chez Luta, le chef n'indiquant que les départs et fins. D'ailleurs on le voit le voit arrêter de battre clairement par moment. Du coup on peut parler d'aléatoire dans l'interprétation en plus du résultat qui en donne bien la sensation.

Les autres exemples de cocotier sont aussi parlants. Je ne connais pas cette oeuvre d'Adams. J'ai cherché sur youtube mais rien....
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Mar 27 Aoû - 8:05

Dans le mot chaos, il y la notion de confusion, de désordre général avec l'idée sous-jacente de l'imprévu. C'est en ce sens que je parlais de chaos dans certains passages du Concerto pour violoncelle de Lutoslawski. Bien sûr, chacun sait que tout est écrit en l'occurrence car, sans cela, le compositeur serait par trop tributaire des exécutants.
Cela étant, ce procédé - appelons-le ainsi à défaut de mieux - m'a toujours fasciné car très emblématique de cette liberté que se donne la musique contemporaine par rapport au répertoire classique parfois trop ancré - à mon goût - dans le formalisme.
Je ne connaissais pas le coffret de Naxos pour Penderecki.
Enfin, il faudra que je trouve Chain to the Rythm de Adams.
Merci pour ton point de vue, Doppler.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Joachim le Ven 25 Oct - 10:02

Ce Capriccio (n° 2) pour violon et orchestre, de 1967, fait partie du Penderecki "1ère manière", très dissonant, que pour ma part je n'aime pas Embarassed 

Penderecki, je ne sais trop pourquoi, a effectué un brusque revirement vers la fin des années 1970 en rejoignant un certain post romantisme. A noter que l'on constate le même phénomène avec Gorecki ou Arvo Part. Chez Penderecki, j'aime bien, par exemple, ses symphonies (à partir de la 2ème, celle de Noël), l'Adagietto du Paradis perdu, le 2ème concerto de violon, le Requiem polonais...
avatar
Joachim

Messages : 4
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 71
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Mélisme le Ven 25 Oct - 14:45

J'ai beaucoup écouté les symphonies seconde manière de Penderecki plus jeune, que j'ai beaucoup appréciées. Elles ont à mon sens une patte bien à elle, et une texture propre au compositeur malgré les emprunts de language. Il y a de très belles pièces chorales aussi, notamment au travers de ce disque.

avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Merlin le Sam 25 Jan - 15:31

Joli concert en hommage au compositeur sur Arte. Arrow. Le concerto grosso pour 3 violoncelles est somptueux. J'aime moins le 'Credo' mais le dispositif (dont le chef, qui dirige avec un cure dent Razz) est impressionnant.  
avatar
Merlin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 46

http://lacontemporaine.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Mélisme le Sam 25 Jan - 18:16

Merci du lien!!  Smile Je vais regarder ça.
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Dim 26 Jan - 8:20

J'avais posté sur ce concert et c'est visiblement parti dans le vide. Merci donc à Merlin d'avoir veillé au grain. Ce concert montre, s'il est nécessaire l'ambiguïté qui règne sur ce compositeur. En ce qui me concerne, si la "première période" de Penderecki me comble par son esthétique radicale (assez bien cernée par le double CD présenté au début de ce fil), sa "seconde période" néo-tonale m'ennuie profondément, même s'il s'agit véritablement de musique du XX° siècle.
Alors, dans ce concert, j'ai vraiment adoré les Thrènes (subliment dirigés), le duo violon contrebasse avec la sublime Anne-Sophie Mutter; j'ai écouté avec un peu moins d'intérêt le concerto pour trio de violoncelles et me suis endormi du sommeil du juste pendant le Credo.
Il reste que l'ensemble formait un excellent concert, événement trop rare pour s'en plaindre...
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Merlin le Dim 26 Jan - 12:16

Cocotier a écrit:J'avais posté sur ce concert et c'est visiblement parti dans le vide. Merci donc à Merlin d'avoir veillé au grain.
Ou d'avoir effacé ton message par erreur ? pale tu m'inquiète un peu. Depuis que j'ai fait boire un verre de vin à mon ordinateur, je suis obligé de poster depuis mon smartphone. C'est moins pratique, et une fausse manip' est vite arrivée  Neutral 

Cocotier a écrit:
Alors, dans ce concert, j'ai vraiment adoré les Thrènes (subliment dirigés)
En effet. Je n'avais pas noté lors de ma première écoute, mais la technique de ce chef m'a frappé également lorsque je l'ai regardé à nouveau ce matin.
avatar
Merlin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 46

http://lacontemporaine.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Dim 26 Jan - 13:34

Au sujet des posts disparus, il m'arrive assez souvent de prévisualiser le texte et d'oublier de l'envoyer ensuite...
A ma connaissance, ça ne soigne pas.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par gluckhand le Dim 16 Mar - 9:12

Les deux concertos pour violon enregistrés chez Naxos , sont pour moi des chefs-d'oeuvre absolus, les interprètes sont superbes et les deux oeuvres magnifiques d'inventivité pour le violon et l'orchestre , A .S Mutter en a crée un ou peut être les deux, je vais essayer de me procurer son disque, il y a chez les créateurs des oeuvres , toujours un plus ,du moins souvent et c'est vrai qu'elle a aussi un très beau son de violon.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par gluckhand le Dim 16 Mar - 9:18


Oui ce disque est magnifique et le le conseillerais à ceux qui veulent débuter avec ce compositeur, Mutter n'a créé que Metamorphoses je crois, mais ça doit valoir le détour!
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Mer 19 Mar - 16:58

gluckhand a écrit:...
Oui ce disque est magnifique et je le conseillerais à ceux qui veulent débuter avec  ce compositeur, Mutter n'a créé que Metamorphoses je crois, mais ça doit valoir le détour!
J'ai ces 2 concertos, dont la version de Metamorphosen par Anne-Sophie Mutter, la dédicataire. Bien que grand admirateur de Penderecki, je n'ai jamais réussi à me faire à ces 2 œuvres. Tu me donnes justement un prétexte pour les réécouter. Bizarrement, je n'arrive pas à leur trouver le moindre fil conducteur...
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par gluckhand le Ven 21 Mar - 7:33

Ne le prends pas mal Cocotier, mais je trouve que c'est embêtant quand toi tu trouves une musique de qualité comme ces 2 concertos formidablement bien écrits pour le violon, que l'autre ,lui n'y soit pas sensible à l'écoute , que lui dire, que faire, dire qu'il se trompe, que ça viendra plus tard etcc, ou ces deux personnes ont elles des visions différentes de la musique, j'en sais trop rien, je ne suis pas musicien professionnel, je ne connais pas la musique pourtant j'en écoute depuis un sacré bail, et bien je n'ai toujours pas de réponse sauf une, c'est que je l'aime .Je ne suis pas désabusé du tout, c'était simplement une réflexion que l'on peut prolonger sur d'autres musiciens.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Cocotier le Ven 21 Mar - 7:51

Non, ta remarque recommandant vivement l'écoute de ces 2 concertos est importante pour le débat... et pour moi. Il m'est arrivé très souvent de n'apprécier des œuvres que plusieurs années après leur première écoute. Il ne t'aura pas échappé d'ailleurs que, pour preuve de ma bonne foi, j'ai acheté ces 2 CD depuis une bonne dizaine d'années, subodorant probablement leur importance à plus ou moins long terme.
Je ne suis pas musicien professionnel non plus et je pense qu'il est impossible d'avoir une vision objective de la valeur musicale d'une œuvre si tant est que ce concept ait la moindre signification. A l'inverse, d'autres, comme Jérôme Ducros, dont il a été question dans un autre fil, se parent de leur professionnalisme pour propager des certitudes contestables. C'est là toute la différence...
Merci par avance pour ta compréhension. Nous sommes engagés rigoureusement dans la même voie.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penderecki Krzysztof (1933)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum