Obouhow Nicolas (1892-1954)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Jeu 22 Aoû - 13:37



Compositeur mystique, russe visionnaire, pratiquement ignoré de son temps pour diverses raisons, il laisse un héritage étrange et encore à défricher...

Si je le cite ici, c'est qu'il a préfiguré certaines caractéristiques de la musique contemporaine de manière frappante, la plus connue étant son utilisation d'agrégats dodécaphoniques dès 1914 (Schoenberg, en 1923 avec la série), au sein de pièces pour piano. Il utilise le dodécaphonisme de manière harmonique, et non au travers de tressages contrapuntiques à l'instar de Schoenberg. Il s'exprimera d'ailleurs catégoriquement à ce propos en se disant compositeur de musique "verticale", en référence probablement à ses denses accords statiques, où l'attention de l'oreille peut se déplacer successivement d'un son à l'autre.

Mais il innove également en créant après le "Thérémine" (1919), et les "Ondes Martenots" (1928) l'un des premiers instruments électronique la "Croix Sonore" (1929), sorte de thérémine à la forme d'une croix. Il écrira de nombreuses pièces pour ce dispositif. Les deux autres instruments parfois cités "Cristal" et "Ether" en sont restés aux stades théoriques manifestement (bien que des pièces leurs soient destinées).

Autre innovation, une tentative de rénovation de l'écriture. Il remplace, en effet, dièses et bémols par de simples croix sur do#, ré#, fa#, sol#, la#, annulant l'ubiquité du tempérament égal en se référant uniquement aux touches noires du piano. L'idée est judicieuse dans la musique atonale bien sûr. Mais dès que le cadre devient tonal, cela devient très problématique quant à l'orthographe, d'où le rejet de ce système par les musiciens quand bien même très simple, car trop limité et donc trop partial.

Enfin, il introduit dans ses parties vocales quantités d'expressions comme des cris, sifflements, râles, ricanements et expressions diverses, de manière assez spectaculaire, dès 1918 dans "Et le sang" et la "La berceuse d'un bienheureux" pour chant et piano, annonçant les recherches sur la voix du XXème siècle.

Le compositeur est surtout connu pour son "Livre de vie", oeuvre se voulant dans l'idée du "Mystère" de Scriabine, sorte d'oeuvre d'art totale/acte religieux avec public en transe et communiant, devant être interprétée "[...] chaque année la nuit de la première et le jour de la seconde Résurrection du Christ [...]" Contrairement à Scriabine l'oeuvre est plus ou moins achevée et existe bel et bien au sein de 4 volumes de 800 pages au total mais dans une version non orchestrée pour piano(s) et voix.

Sont édités de lui un recueil pour piano chez Lemoine contenant des oeuvres principalement de jeunesse, trois pièces pour piano de la fin de sa vie chez Durand ainsi qu'un succinct traité d'harmonie, et existent les conducteurs (en location seulement hélas) de la "Préface du livre de vie" et du "Troisième Testament" chez Lemoine, en attendant des disques peut-être un jour.

De nombreuses oeuvres du musicien sont encore à l'état de manuscrit, je pense à de nombreuses pièces de musique de chambre, au "Roi des étoiles" pour choeur et piano, au "Miracle s'impose. La toute puissance" pour grand orchestre, orgue, choeur mixte et trois pianos, "L'hymne mondial" pour voix de femme, Croix sonore, choeur, orgue, et orchestre, son "Livre de vie" bien sûr etc...

Je finirai par une caractéristique essentielle, je crois, du compositeur: sa façon de structurer le discours. Il succède en effet de courts gestes/phrases, teintés d'une émotion/caractère particuliers (qui peuvent être de seulement de 2 accords), et il les articule par l'usage (parfois abusif) du silence. Les contrastes sont souvent extrêmes, et il n'est pas rare qu'à un éclat hystérique dans l'aigu succède une explosion dans les graves... On a en fait, je crois, pour la première fois certaines caractéristiques de la musique à venir au cours du siècle, et on comprend aisément qu'il ait pu choquer en son temps. Ces traits de langage ont d'ailleurs certainement beaucoup influencé Messiaen, même si cela n'a jamais été verbalisé (et ce dernier l'ayant probablement influencé "en retour" plus tard).


Dernière édition par Mélisme le Mer 13 Mai - 11:53, édité 2 fois
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Cocotier le Jeu 22 Aoû - 15:12

Là, je dois avouer que je ne connaissais pas du tout ce compositeur. Je viens d'écouter successivement sur le Tube "Reflets sinistres" et "Six tableaux psychologiques" interprétés par l'excellent pianiste Jay Gottlieb. J'aime bien cette atmosphère méditative et effectivement, on retrouve cette pratiques des "pauses" qu'affectionnait tant le grand Messiaen, notamment dans "Et Expecto..."
Accessoirement, je me dis qu'il serait difficile d'échanger efficacement sur la musique sans des sites tels que YouTube ou Daily Motion. On y trouve maintenant à peu près tout.
En tout cas, merci pour ton exposé très complet !
Il ne me reste plus qu'à m'y mettre.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Jeu 22 Aoû - 16:08

Oui, heureusement que ces sites sont là! Quand j'ai connu au tout début, rien n'existait sur le net, et rien n'était trouvable en cd... Je me contentais du peu de pages que j'avais. D'ailleurs on trouve vraiment des perles maintenant sur ces sites.

Je voulais poster quelques disques, mais apparemment je dois attendre 7 jours après l'inscription pour les liens externes (photos)...

avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Merlin le Ven 23 Aoû - 6:23

Hello Mélisme, c'est modifié: tu peux désormais poster des liens.
avatar
Merlin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 46

http://lacontemporaine.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Ven 23 Aoû - 8:40

Merci!

Alors quelques disques:


Disque très bien interprété avec les 3 oeuvres chez Durand,
certaines du recueil de Lemoine, et une inédite "Adorons Christ"


Le disque de Gottlieb, contenant le recueil de Lemoine


Merveilleuse compil à tout point de vue de Jenny Lin, avec les prières et le premier prélude seulement d'Obouhow.


Oeuvres du recueil avec en plus "L'Absolu" pour ondes et deux pianos, et "Réconcilions-nous. Le Tout-Puissant bénit la paix" pour voix, croix sonore, et piano.
La croix sonore restant introuvable, le Thérémine la remplace (le son étant assez proche).
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Merlin le Lun 30 Déc - 15:05

Mélisme a écrit:

Le disque de Gottlieb, contenant le recueil de Lemoine

Ce disque est vraiment excellent.
avatar
Merlin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 46

http://lacontemporaine.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Mer 1 Jan - 12:30

Oui, complètement! C'est quand même surprenant de modernité. Le disque de Thomas Günther est très bien aussi, avec Wyschnetradsky et Protopopov.


avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Ven 23 Mai - 15:06

Thèse en consultation libre sur le compositeur --->lien
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Mélisme le Mer 13 Mai - 11:52

Quelques pièces sorties des tréfonds de la BNF en téléchargement (1,99 euros le tout, c'est jouable quand même!  Smile ).

Ca se passe ---->
avatar
Mélisme

Messages : 215
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obouhow Nicolas (1892-1954)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum