Humphrey Searle ( 1915-1982 )/ 5 symphonies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Humphrey Searle ( 1915-1982 )/ 5 symphonies

Message par gluckhand le Sam 14 Jan - 6:34

" />

Que les anglais semblent ingrats envers leurs compositeurs, ou bien trop attachés à leurs grandes figures historiques et parfois pompeuses comme Elgar ou Vaughan-Williams,sans parler de nombre de compositeurs anglais tombés dans les oubliettes, c'est vrai qu'on est loin avec Searle de la pâte épaisse et sirupeuse (que j'aime bien aussi) d'un Elgar dans ses symphonies,avec Searle ,s'il y a souvent une grande  tension et une atmosphère moins brumeuse , plus claire,plus moderne, comme la tempêtueuse 1ère symphonie qui donne le ton de ses 5 magnifiques symphonies.Searle a été très peu enregistré chez les british, on remarque une 2 ème symphonie par Krips, une ou deux autres par Boult, et un enregistrement de John Pritchard , d'ailleurs plus connu comme chef d'opéra , et créateur et défenseur absolu des oeuvres de Searle.A l'écoute de ses symphonies, on est stupéfait d'un tel désinterêt, vu la qualité et la beauté de ses oeuvres , surtout que les querelles d'école sont depuis largement dépassées.Searle fut un des premiers compositeurs à adopter les méthodes de la seconde école de Vienne et il eut Webern comme professeur dont la personnalité et l'oeuvre l'ont beaucoup marqué .Son interêt pour Liszt sur lequel il écrira un livre sera important dans son oeuvre .composées de 1952 à 1962 et si la plus longue la 1ére dédiée à Webern fait 22 minutes, aucune autre des 4 restantes ne dépassera 19 minutes, Searle ayant horreur de se répéter.La première fut commandée etcrée par Scherchen ( qui est vraiment partout ,j'en ai aussi parlé pour Gerhard en 1936 à Barcelone)Basée sur le dodécaphonisme  ,Searle écrit  ."..la musique est principalement violente et explosive;Staline était toujours en vie et j'avais l'impression qu'une troisième guerre mondiale était imminente.c'est pour cela que l'oeuvre apparaît comme une protestation" .il est sûr que près de 60 ans après, elle garde toute son énergie et toute son aura, même si c'est simplement son opus 2.Dans le livret , de ces CD, on souligne le côté autodidacte de Searle, c'est vrai qu'à l'écoute de ses symphonies, on a l'impression de quelqu'un d'à part, d'une personnalité très originale ,un peu comme Pettersson ,qui trace son sillon personnel vraiment sans s'occuper des autres.Il y a comme dans cette superbe 2ème symphonie, un lyrisme étonnant chez lui, qui fait qu'on ne ressent pas le côté "école" à l'écoute, (sauf peut être dans la très riche et surprenante 4ème symphonie ,oeuvre ou le compositeur  "a délibérément tenté de raffiner son style par un matériau thématique réduit au minimum,et des textures le plus dépouillées possibles" )au contraire la plupart du temps on est toujours surpris, par ce côté métamorphose incessant , souvent dramatique et tensionnel, mais qui font la beauté de ces oeuvres, bref en quelques minutes, je voudrais vous engager à écouter ces chefs-d'oeuvre oubliés de la musique contemporaine et encore une fois, ce coffret est vraiment à un prix dérisoire.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum