Roberto Gerhard toujours (1896-1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roberto Gerhard toujours (1896-1970)

Message par gluckhand le Ven 16 Déc - 2:27

[/url][/img]


Mon admiration et mon amour pour la musique de Roberto Gerhard ne cessent de grandir avec les années , encore plus avec ce disque qui est vraiment formidable de vie et d'émotion.Gerhard tout comme aussi Skalkottas,bien que grec et tous deux élèves de Schoenberg ont su à la fois garder leur particularisme, leur folklore respectif et un ton lyrique et personnel qui font de leur musique ,une musique attachante et profonde dont je ne me lasse pas.Né en en 1896, à Valls en Catalogne,Gerhard étudie le piano avec Granados, puis la composition avec Felipe Perdrell .Suite à la mort de ce grand compositeur en 1922,il part à Vienne étudier avec Schoenberg . De retour en Espagne en 1928, il fut très proche du gouvernement républicain de Catalogne et se trouvait à Paris lors de la prise de Barcelone par les franquistes. Il ne retourna plus dans son pays mais s'établit à Cambridge grâce à une bourse d'études au King's College à partir de 1939. Il enseigna ensuite aux États-Unis en 1960  .Les 3 ballets qui composent ce superbe CD, ,Pandora et Soirées de Barcelone qui sont des suites, puis Ariel sous-titré un "ballet catalan" ,ce sont des modèles de cette indépendance et de cette liberté musicale ,tout en restant dans cette forme particulière du ballet,tout en sachant pertinemment ce qu'on attend de telles oeuvres. Pandora  (1944 )est une commande du ballet Jooss, dirigé par un chorégraphe allemand retiré là en Angleterre,et qui avait fui le nazisme et pourfendeur absolu de tous les nationalismes .Gerhard ,derrière le mythe y déploie son génie et son amour de la musique catalane ,que Franco cherchait à étouffer.
Ariel fut créé à Barcelone en avril 1936 sous la direction de Scherchen, c'est une oeuvre plus sombre , bien sûr tirée de Shakespeare,et qui se situe à une période, elle aussi tragique de l'histoire du franquisme, c'est une oeuvre particulière et l'une des premières oeuvres importantes du compositeur,si l'esprit stravinskien reste présent, et les thèmes catalans sous-jacents, ça reste une oeuvre d'un modernisme impressionnant et d'une grande beauté.Les soirées de Barcelone (1972)oeuvre de longue haleine ,sans cesse reprise et délaissée à un charme fou et envoûtant.Signalons enfin car c'est le principal pour un cd,cet orchestre symphonique de Barcelone et national de catalogne,dirigé par Edmon Colomer qui met tout son coeur et toute sa chair dans ces partitions.
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roberto Gerhard toujours (1896-1970)

Message par Cocotier le Ven 16 Déc - 9:33

Je partage totalement ton point de vue concernant Roberto Gehrard. Ses symphonies sont magnifiques et valent le détour. J'avais essayé de me les procurer toutes chez Chandos mais je crois que c'est épuisé. Une réédition serait bienvenue !
C'est quelqu'un de ce forum (Mélisme, peut-être) qui m'a fait découvrir ce compositeur et je ne saurais trop l'en remercier.
En tout cas, merci pour ta présentation très complète.
avatar
Cocotier

Messages : 143
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roberto Gerhard toujours (1896-1970)

Message par Merlin le Dim 18 Déc - 7:46

Merci. J’ai écouté avec beaucoup de plaisir ce disque, ce matin:

avatar
Merlin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 46

http://lacontemporaine.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roberto Gerhard toujours (1896-1970)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum