Les quatuors de Schoenberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les quatuors de Schoenberg

Message par gluckhand le Mer 26 Mar - 5:56

Interessant de faire le point sur les enregistrements de ces quatuors, on a longtemps privilègié le second avec chant de soprano parce qu'il faisait date dans l'histoire de la musique, ensuite, on a redécouvert un quatuor de jeunesse qu'on s'est mis à enregistrer à tire-larigo, c'était oublier le génial 1er quatuor et surtout le 3ème et 4 ème, pourquoi une telle désaffection, sûrement à cause de leur difficulté, et quand je dis difficulté, je pense à richesse d'inspiration ,alors on a préfèré parler d'aridité si ce n'est de manque d'inspiration, maintenant pourtant les chose sont claires, les enregistrements sont là et pour moi Schoenberg est génial jusqu'au bout jusqu'à sa dernière oeuvre le trio à cordes.D'abord il faudrait parler du quatuor Kolisch, un quatuor dont on ne se rend pas vraiment compte de l'importance aujourd'hui, surtout pour Schoenberg ,et dont on a les enregistrements disponibles .
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatuors de Schoenberg

Message par gluckhand le Dim 17 Aoû - 18:02

En pleine réécoute des quatuors de Schoenberg en ce moment , qui dans l'ensemble, ont été très très bien servi au disque,avec quand même un certain mal, à faire le point, mais un énorme plus pour moi , avec  le 3ème quatuor , version kolisch qui date pourtant du 24 janvier 1950.Admirable version, dont l'intèrêt se renforce pour moi avec la supervision de Schoenberg lui-même.Mais elle est d'abord extraordinairement lyrique et homogène,en plus, elle semble faire suite à une certaine musique romantique naturelle pour qui le quatuor a été crée principalement.Comment définir la version de ce quatuor, elle me semble naturelle et peut être que le charme désuet de l'enregistrement en fait un tout et non pas 4 instruments séparés.Les Kolisch sont merveilleux dans cette musique nouvelle et l'aborde ,avec simplicité et même joie, il y a un coté joyeux et festif dans le premier mouvement qu'on ne trouve pas toujours, ils ne semblent pas un instant désarçonnés par cette musique pourtant extraordinairement nouvelle pour l'époque .
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatuors de Schoenberg

Message par gluckhand le Lun 18 Aoû - 7:01

Le 4ème quatuor de Schoenberg par les Prazak

Très belle surprise à l'écoute de ce beau disque, surtout à l'écoute du dernier quatuor de Schoenberg, finalement assez peu enregistré, ce qui clôt une intégrale des quatuors de ce compositeur de très bonne facture.J'ai depuis longtemps ,une très grande intimité avec les quatuors de Schoenberg et chaque nouvelle version est toujours pour moi ,un régal par sa nouveauté.Ce disque n'est pas une nouveauté, loin de là, mais comme j'ai mis la main dessus, j'aimerai en dire quelques mots sans prétention.D'abord , je pense qu'on est un peu débarrassé de ce coté hystèrique de la musique de Schoenberg qui lui rendait pas vraiment service, on s'accroche à ce qu'on peut et c'est normal.Le côté ,disons libertaire de la musique de Schoenberg qu'on a beaucoup trop réduit à une contrainte absolue et didactique, comme si le génie propre de Schoenberg ne s'en trouvait pas renforcé.Il y a des règles, c'est sûr, dans la musique dédocaphonique mais Schoenberg s'en est très bien asservi et en a fait son miel , on parle souvent de sècheresse d'inspiration si ce n'est d'ennui, à l'écoute de ses derniers quatuors, comme si là règle musicale empêchait l'inspiration, et si l'on se réfère , à Beethoven,la fugue existait bien avant lui, et l'on a vu ce qu'il en a tiré avec la Grande fugue, un chef-d'oeuvre hyper émouvant.Les Prazak forment un ensemble très homogène et il n'y a pas d'urgence absolue dans cette musique, simplement une musique qui se révèle et qui se construit simplement, le 2ème mouvement Comodo est d'un beau lyrisme.Avec le Largo magnifiquement présenté, on ressent toute la grandeur de Schoenberg et l'on à envie d'envoyer promener tous ceux qui parlent d'aridité à propos de cette musique.Très beau parti pris pour les Prazak de ne pas trop en faire , de ne pas surjouer cette musique,ainsi dans La nuit transfigurée pour sextuor, la musique parle d'elle même, point besoin de forcer trop le romantisme du poème de Dehmel, ce qui rend parfois dans certaines versions , un côté sirupeux et dégoulinant , à l'eau de rose, même si à l'époque de sa composition , Schoenberg traversait une passion amoureuse importante, mais comme on dit, tout ce qui est exagèré ,est sans importance et c'est parfois valable pour la musique , lol.
gluckhand


Messages: 68
Date d'inscription: 12/03/2014







avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatuors de Schoenberg

Message par gluckhand le Mar 23 Sep - 5:46

Le 3ème quatuor /opus 30 par les Kolisch
J'ai une grande prédilecton pour ce quatuor et cette version admirable que je m'empresse de faire partager.
Sûrement le plus lyrique des quatuors de Schoenberg et d'une certaine manière le plus réussi, si ce n'était pas  péjoratif et prétentieux d'écrire cela .Je veux dire par là ,que c'est sûrement celui qui suscite le plus d'émotion à l'écoute du moins des  Kolisch, même si le second atteint beaucoup d'intensité avec la voix du soprano, question quatuor à cordes pur et musique absolue , celui-ci est un chef-d'oeuvre.Pourtant les quatuors du maître viennois sont assez rarement goûtés par les mélomanes ,dans sa production d'une trentaine d'oeuvres seulement , mas les vrais mélomanes ne s'y trompent pas , eux savent ce qu'il en est et les gardent précieusement comme un trésor absolu . Par sa forme dodécaphonique, le quatuor progresse par variations et petites cellules très courtes, ces thèmes  récurrents sont admirablement repris et variés .On a affaire à un Schoenberg en pleine maturité artistique avec cet opus 3O .ce quatuor semble plus apaisé et plus lyrique,surtout plus vivant et c'est le principal dans la musique quoiqu'on en dise , le 3ème mouvement magnifique , est une réussite totale de cet ensemble merveilleux qui se place au service de la musique.La modestie et la simplicité de leur jeu, je dirais leur empathie naturelle à cette musique totalement nouvelle pour l'époque, pas évidente, fait que chez eux ,ça coule de source et tant pis si je me répète.Le 4ème mouvement est d'une richesse inouie avec ce thème simple et lancinant ,répeté sans arrêt mais avec quel brio et quel génie , ces arrêts et ces reprises , quelle fantasia et quelle maîtrise absolue pour se dénouer subitement dans des limbes.La grande version historique de ce quatuor!
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatuors de Schoenberg

Message par gluckhand le Dim 28 Sep - 8:59


Une des versions  les plus excitantes des quatuors de Schoenberg, la plus value sonore et la maturité des exècutants en font pour moi, une des versions les plus parfaites de ces quatuors.D'abord le 3ème et le 4ème, ces oeuvres dernières du grand compositeur sont traitées comme elles le doivent, avec la simplicité et la rigueur qui leur convient vraiment.Le côté sérénade qui revient souvent chez Schoenberg est parfaitement rendu, le côté un peu trop sérieux , parfois même et technique est évité, on reste dans une simplicité naturelle qu renforce   à mon avis l'impression de grandeur  de ces quatuors, mais c'est vraiment la  qualité sonore des instruments qui domine dans cette version .même si je reste fidèle ,à  pour moi l'insurpassable version Kolisch, le 3me quatuor de cette version est de toute beauté et reste très haut dans mes versions préfèrées.Il faut de grands interprètes pour rendre de la grande musique comme celle-ci .Le rondo final par exemple est superbement mené  et tous les plans et toutes les intentions d'une clarté absolue dans leur construction, mais toute la version entière  est magnifique .Je ne sais si je me trompe , mais on devine un jeune quatuor derrière ces interprètes qui aiment Schoenberg et le défendent avec amour.
Avec le 4ème quatuor on reste au même niveau d'intensité et de grandeur toujours cette beauté absolue des instruments, la maîtrise et les plans sonores ,nous sont présentés de telle façon que l'on ne perd à aucun moment l'unicité de cette oeuvre complexe, vraiment un régal pour moi, pourtant pour un quatuor réputé difficile et assez austère pour certains,là on est tellement enchainé  et imbriqué dans cette oeuvre complexe , q'ils nous ouvrent des portes nouvelles . A l'écoute du seul Largo ,on ne peut que ressentir de la grandeur et être époustouflé par cette maestria , d'ailleurs je ne sais si après l'écoute de cette version, on peut vraiment encore rester indifférent à cette belle musique?
avatar
gluckhand

Messages : 147
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatuors de Schoenberg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum